mardi, 16/07/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

21/02/2024 09:13 582
Rating: 0/5 (0 votes)


Crédit photo : Mattin Aiestaran, et. Al.

Une récente découverte archéologique dans le nord de l'Espagne pourrait fournir des indices sur les origines de la langue basque, l'un des plus grands mystères de la linguistique. Une main en bronze vieille de 2 000 ans, ornée d'inscriptions énigmatiques, pourrait révéler des pistes sur l’origine mystérieuse de cette langue.

En juillet 2021, lors de fouilles sur le site archéologique d’Irulegi dans les Pyrénées espagnoles, une équipe de chercheurs a découvert une main en bronze vieille de 2 000 ans. Ornée d’inscriptions énigmatiques, la main a suscité un grand intérêt chez les archéologues et des linguistes. D’après leurs analyses, publiées dans la revue Antiquity, celle-ci sera recouverte des inscriptions d’une forme de basque ancien. Pourquoi ceci serait-il si étonnant ?

Le mystère de la langue basque

L’origine du Basque reste l’un des grands mystères de la linguistique, car à la différence des langues ayant leur origine dans la famille indo-européenne, le basque n’a pas de lien apparent avec d’autres langues connues. En effet, il est une langue “isolats”, ce qui signifie qu’il n’a pas de parenté linguistique claire avec d’autres langues vivantes.

Une main en bronze découvert en Espagne avec des inscriptions mystérieuses

Mesurant 14 centimètres de long, cette main de bronze présente quatre lignes de texte gravées sur le dos. Une analyse linguistique détaillée de l’inscription sur la main en bronze a révélé des liens surprenants avec la langue basque moderne. Des mots tels que « sorioneku » et « eráukon » ont été comparés à des termes basques, suggérant un lien possible avec cette langue ancienne.

Les secrets de la langue basque dévoilés par l’analyse linguistique

Les 40 symboles gravés sur quatre lignes suggèrent que cette écriture représente un sous-système graphique du paléohispanique, avec des racines profondes dans la langue basque. Cette découverte remet en question les théories antérieures selon lesquelles les Vascons, un peuple préroman de la région, vivaient dans une société pré-alphabétisée. Or, d’autres linguistes soulignent le manque de preuves concluantes, car il n’y a pas assez de mots dans la main pour pouvoir comparer les mots avec le basque d’aujourd’hui, mettant en doute cette interprétation.

Implications sur la culture basque antique

La découverte de la main en bronze à Irulegi ouvre de nouvelles perspectives sur l’histoire et la culture des Vascons. D’après les chercheurs, cet artefact aurait eu une fonction rituelle, possiblement utilisée pour attirer la chance ou comme offrande à des divinités locales.

Cette trouvaille suscite tout de même un grand intérêt pour la linguistique et l’archéologie de la région. Des futures découvertes et de recherches approfondies pourront permettre d’en apprendre davantage sur les origines et le développement de cette langue qui continue de fasciner les linguistes et les chercheurs du monde entier. En effet, la main en bronze découverte à Irulegi offre un aperçu précieux de l’histoire ancienne de la langue basque et nous permet de percer un peu plus sur son mystère.
https://www.science-et-vie.com/

Shares: