vendredi, 17/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

09/04/2024 10:46 308
Rating: 0/5 (0 votes)

Une ancienne route datant du 12e siècle a été découverte dans le sanctuaire de My Son, un site de la province de Quang Nam (Centre) classé patrimoine culturel mondial par l'UNESCO.

 
 
Ancienne route récemment découverte dans le sanctuaire de My Son. Photo: VNA

Une ancienne route datant du 12e siècle a été découverte dans le sanctuaire de My Son, un site de la province de Quang Nam (Centre) classé patrimoine culturel mondial par l'UNESCO.

Cette route en terre, d’une largueur de 9m et d’une longueur de 150m, est située à l’est de la tour K, menant au centre du sanctuaire de My Son, a déclaré Nguyen Cong Khiet, directeur adjoint du Comité de gestion du patrimoine culturel mondial de My Son.

Actuellement, les experts ne peuvent pas encore identifier le nom exact, les fonctions, l'âge et la longueur réelle de la route, a-t-il indiqué.

Selon le docteur Nguyen Ngoc Quy, chargé des fouilles archéologiques à l’est de la tour K, la route est bordée de deux murs en briques, acheminant vers les tours E et F au centre de la vallée de My Son.

Outre la route, plusieurs objets en céramique et en terre cuite datant du 10e au 12e siècle ont été retrouvés, a déclaré le docteur Nguyen Ngoc Quy.

Les résultats des fouilles archéologiques menées entre 2023 et 2024 montrent l’existence d’une route de plus de 500m menant de la tour K au centre du sanctuaire de My Son. Les experts pensent qu’elle était réservée aux membres de la cour royale et aux dignitaires religieux pendant les cérémonies.

Le sanctuaire de My Son s’est développé du 4e au 13e siècle. Ses édifices s’élèvent dans la région montagneuse du district de Duy Xuyen de la province de Quang Nam au Centre. Le sanctuaire est situé dans un cirque élevé, entouré d’une chaîne de montagnes formant le bassin-versant du fleuve sacré de Thu Bon.
Les monuments du sanctuaire de My Son sont les constructions les plus importantes de la civilisation de My Son. Les tours-sanctuaires présentent une variété de dessins architecturaux symbolisant la grandeur et la pureté du Mont Méru, la montagne sacrée mythique, berceau des dieux hindous au centre de l’univers, à présent reproduite symboliquement sur terre dans la patrie montagneuse du peuple cham. Les temples sont construits en brique  cuit et en piliers de pierre décorés de bas-reliefs en grès représentant des scènes de la mythologie hindoue. Leur caractère sophistiqué en matière de technologie témoigne des compétences chams en génie, alors que l’iconographie et le symbolisme élaborés des tours-sanctuaires jettent de la lumière sur le contenu et l’évolution de la pensée religieuse et politique cham.

Le sanctuaire de My Son est un ensemble architectural remarquable qui s’est développé sur dix siècles.  Il évoque de manière lumineuse la vie spirituelle et politique d’une étape importante de l’histoire de l’Asie du Sud-Est. -VNA

https://fr.vietnamplus.vn/

Shares: