samedi, 02/03/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

27/03/2023 11:35 690
Rating: 0/5 (0 votes)

Les résultats de dix ans de fouilles fournissent aux experts une connaissance plus précise de l’histoire et de la physionomie de l’ancienne citadelle de Luy Lâu, dans la province de Bac Ninh.

 
Un vestige de culte restant dans l’ancienne citadelle de Luy Lâu, à Bac Ninh (Nord). Photo : Viêt Thanh/BBN/CVN

Des archéologues du Musée national d’histoire du Vietnam, en collaboration avec leurs collègues japonais de l’Université d’Asie de l’Est, dans le cadre d’un projet de fouilles et de recherches archéologiques entre novembre et décembre 2022 dans la citadelle de Luy Lâu, district de Thuân Thành, province septentrionale de Bac Ninh, ont mis en lumière récemment deux structures de grande envergure présentant une architecture particulière. Elles sont situées dans la zone

de fouilles du mur extérieur à l’ouest de la citadelle. Étant donné que ces deux structures trouvées portent une grande valeur pour les recherches archéologiques sur ce site, “nous recommandons à la localité de sauvegarder et d’élargir l’envergure des fouilles afin de mieux comprendre leurs fonctions”, informe le Dr. Nguyên Van Doàn, directeur du Musée national d’histoire du Vietnam.

En plus de ces deux structures originales, les archéologues ont également collecté des briques, des tuiles et des matières premières utilisées dans

la construction, datant du Ier au XXsiècle. Ces résultats fournissent une vue générale de l’évolution de la citadelle.

Selon le PHoàng Hiêu Phân, de l’Université d’Asie de l’Est au Japon, le Musée national d’his-toire du Vietnam collabore avec cette université depuis 2012 dans le cadre d’un projet de recherche et de fouilles archéologiques autour de l’ancienne citadelle de Luy Lâu. Ce projet vise à répondre à des questions sur l’envergure, la structure, la période d’existence, le rôle et la position de ce centre socio-économique important pendant les dix premiers siècles après J.C

au Vietnam et dans l’Asie du Sud-Est. C’est sur la base de ces résultats que les experts établiront le dossier pour une reconnaissance en tant que patrimoine mondial.

Réalisations de dix ans

Entre 2013 et 2018, le Musée national d’histoire du Vietnam a effectué quatre fouilles dans la citadelle. Les archéologues ont exhumé les traces de certaines structures dont une fonderie de bronze avec plus de 1.000 pièces de moules utilisées pour le moulage de tambours et des fragments d’objets en bronze. La fouille menée entre novembre et décembre 2022 est la septième réalisée dans la zone du mur extérieur à l’ouest de la citadelle, qui s’étend sur plus de 23 m avec une hauteur de 1,2 m.

 
Fouilles archéologiques dans la citadelle de Luy Lâu. Photo: BTLSQG/CVN

En se basant sur les informations recueillies lors des fouilles et la consultation des archives historiques, les experts émettent l’hypothèse que l’ancienne citadelle de Luy Lâu a connu une période de développement florissant pendant près de 900 ans.

Les artefacts archéologiques découvertes sur ce site pendant dix ans (2012-2022) ont suscité des doutes chez les spécialistes quant à la construction, aux changements et au déclin du vestige. "Il y a des traces de construction montrant que le mur a été renforcé pendant les dynasties des Ly et Trân (de 1009 à 1400, Ndlr). Au fil du temps, l’utilisation de la superficie de la citadelle pour la riziculture par les habitants environnants a entraîné des changements dans la structure et l’ampleur de l’ouvrage. Plusieurs traces sont devenues floues", déclare le Dr. Doàn.

Selon lui le vestige de Luy Lâu subit maintenant les impacts des habitants qui vivent autour. Ainsi, plusieurs traces ont été complètement perdues ou se sont délabrées au fil du temps, ce qui rend difficiles la recherche et la compréhension du passé. Heureusement, les découvertes archéologiques de ces dix dernières années ont révélé de précieux témoignages historiques d’une citadelle ayant existé au cours des premiers siècles après J.C.

Phuong Anh - My Anh/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: