jeudi, 13/06/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

02/08/2023 10:33 951
Rating: 0/5 (0 votes)

Considéré comme un patrimoine historique célèbre de Quang Nam, le sanctuaire de My Son est un complexe architectural unique comprenant de nombreux temples des Chams qui attirent les touristes nationaux et étrangers.

Situé dans la commune de Duy Phu (district de Duy Xuyên, province de Quang Nam, au Centre du Vietnam), à environ 70 km de la ville de Dà Nang et à environ 30 km de la route nationale 1A vers l’ouest, le sanctuaire de My Son est niché dans une vallée d’environ 2 km de diamètre et entourée de collines escarpées.

 

Le site comprend plus de 70 temples finement sculptés, ornés de nombreuses inscriptions importantes en sanskrit et en cham. Il a été oublié pendant longtemps, puis redécouvert en 1885 et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999.


Les temples ont été fortement influencés par le style indien et comprennent une tour principale et plusieurs tours secondaires qui l’entourent. La structure du temple comprend la base, le corps et le sommet de la tour. Tous les temples font face à l’est - vers le lever du soleil - considéré comme le lieu où résident les divinités. Ils étaient autrefois utilisés pour les cérémonies du Royaume de Champa et comme tombes pour les rois et les princes.


Les temples ont tous une structure quadrangulaire, avec des toits composés de plusieurs étages empilés les uns sur les autres, de plus en plus petits vers le sommet. Les temples et les tours de My Son ont été construits en briques cuites, avec des colonnes en pierre et ornés de bas-reliefs en grès.

À ce jour, aucun projet n’a encore étudié les compétences en fabrication de briques et la technique de liant utilisée par les anciens Chams pour construire ces blocs de tours sans aucun mortier, qui ont résisté pendant des milliers d’années.

Malgré les vicissitudes de l’histoire, les catastrophes naturelles et les guerres, le sanctuaire de My Son conserve toujours les fondations de 70 structures parmi lesquelles on peut reconnaitre la forme et l’architecture d’environ 20 temples.

Dotée d’une beauté ancienne et impressionnante, le sanctuaire de My Son est l’une des attractions touristiques de la province de Quang Nam, attirant des milliers de touristes nationaux et étrangers chaque année.

Selon les données du Comité de Gestion du patrimoine culturel de My Son, en 2022, le nombre de visiteurs étrangers au sanctuaire de My Son a atteint près de 67 000, soit seulement 25% par rapport à la période avant la pandémie (en 2019). Ce nombre montre des signes de reprise en 2023. En effet, au cours des six premiers mois de cette année, le nombre de visiteurs étrangers à My Son a presque doublé par rapport à la même période de l’année précédente.

Borbala Banya (en robe rouge), une Hongroise, partage la raison de sa visite pour découvrir la culture et le peuple du Vietnam. « Mon professeur, un anthropologue qui avait vécu 1 an et demi au Vietnam, a beaucoup parlé du pays et des gens ainsi que la culture du Vietnam pendant son séjour ici. Cela m’a inspiré à en apprendre davantage sur votre pays. Et c’est la raison pour laquelle je suis ici au sanctuaire de My Son aujourd’hui », dit-elle.

Borbala Banya a utilisé plusieurs fois le terme « merveilleux » pour décrire ses impressions sur le site. Elle ajoute que l’aspect ancien, différent et l’architecture unique du sanctuaire de My Son ont créé une forte impression et l’ont fait sentir comme si elle se trouvait dans un autre pays.

Après plus de 20 ans depuis la reconnaissance par l’UNESCO (Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture) du sanctuaire de My Son en tant que patrimoine culturel mondial, la gestion et la conservation de My Son ont obtenu des résultats importants. Le Comité de Gestion a collaboré avec des organisations, des institutions et des individus dans le pays et à l’étranger pour la conservation et la mise en valeur du patrimoine culturel mondial de My Son.


Dans un avenir proche, Quang Nam en général et le comité de gestion du patrimoine culturel mondial de My Sơn en particulier continueront de collaborer pour restaurer et préserver le site historique, tout en renforçant les liens avec d’autres destinations pour développer différents types de tourisme et améliorer la qualité et la valeur du patrimoine.

https://fr.nhandan.vn/

Shares: