dimanche, 03/03/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

25/10/2023 14:20 574
Rating: 0/5 (0 votes)


Le complexe de tours de Pô Klông Garai (province de Ninh Thuân) a été reconnu en 2017 site national spécial. Photo : Nguyên Luân/VI

Parmi les cultures des 54 ethnies du Vietnam, la culture Cham avec de nombreux festivals, vestiges historiques et métiers d’artisanat est extrêmement brillante. Particulièrement, en 2022, l’UNESCO a inscrit l’art de la poterie du peuple Cham sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.

Fêtes célèbres du peuple Cham

Le peuple Cham organise chaque année de nombreuses fêtes traditionnelles telles que : le Têt Ramuwan, la fête Katé, la fête d'invocation de la pluie, ou Paralaw kasah, la fête Roya Phik Trok,... Le Têt Ramuwan et la fête Katé sont les deux plus grands événements culturels des Cham.

Le Têt Ramuwan est l'événement le plus important de l'année, une occasion pour chaque famille de se rassembler, de se souvenir de ses ancêtres et de ses grands-parents, et de prier pour la paix, la prospérité et de bonnes récoltes. À cette occasion, les Cham, peu importe où ils sont, tentent de revenir adorer leurs ancêtres et se réunir avec leur famille.


 

Le Têt Ramuwan a généralement lieu en mars ou avril du calendrier solaire et dure un mois. Les Cham Bani et musulmans visitent et nettoient les tombeaux de leurs aïeux, en les honorant d'un culte au sein de la famille. Ce jour-là, les Cham Ba Ni, vêtus de costumes traditionnels, apportent des offrandes comme: chiques de bétel, eau, friandises... sur les tombeaux de leurs aïeux. Les tombes ont comme particularité de n'être pas solidement construites mais seulement recouvertes de sable au niveau du sol et marquées d'une pierre ronde. Les tombes sont disposées en longues rangées tout à fait uniques.

Outre le Têt Ramuwan, la fête Katé ou Têt du Père, une grande fête de l’année du peuple Cham pratiquant le Brahmanisme, a lieu chaque année en octobre (début du 7e mois du calendrier Cham) autour des tours.


 
 

La province de Binh Thuân, la localité qui abrite la deuxième plus grande communauté Cham du Vietnam (après la province de Ninh Thuan), est devenue le lieu d’organisation de la fête Katé des Brahmanistes. Chaque année, les habitants et les touristes affluent autour des tours de Po Sah Inu pour participer aux nombreuses activités culturelles, sportives et artistiques de la fête Katé.

Pendant les deux jours de fête, de nombreux rituels typiques sont exécutés autour des tours Po Sah Inu tels que cérémonie d'ouverture de la porte de la tour, procession de chaises à porteur des vêtements de la déesse Po Sah Inu, bain de l'autel Linga-Yoni,... Ces rituels ont pour but de commémorer les rois Pô Kluang Garai et Po Rome ainsi que de prier pour de bonnes récoltes et une bonne santé.

 

Danse folklorique lors de la fête Katé. Photo: Huu Thành

 

À cette occasion, les Cham portent des vêtements traditionnels, participent à des rituels et à des activités culturelles. C’est aussi une bonne occasion pour le public, notamment les touristes, d’apprécier, dans leur pureté originelle, les arts du chant, de la danse et de la musique de cette ethnie. Ils peuvent se mêler aux filles Cham qui dansent au son du tambour Paranung et de la flûte Saranai. Les Cham organisent de nombreuses activités culturelles et artistiques dont un défilé de vêtements traditionnels, un concours de tissage de brocart et de fabrication de poterie traditionnelle, des représentations des artisanats traditionnels, de la gastronomie et des jeux folkloriques. Tout cela a créé une fête Katé vibrante et colorée.

La fête Katé répond non seulement aux besoins religieux du peuple Cham, mais est depuis longtemps devenu un événement culturel et touristique unique attirant un grand nombre de touristes nationaux et étrangers désireux de mieux connaître la belle culture Cham. 

La fête Katé est classée par le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme comme l'un des 15 plus grandes fêtes du Vietnam. Le 25 octobre 2022, dans la ville de Phan Thiêt (province de Binh Thuan), s’est déroulée la cérémonie de réception du Certificat d’inscription de la Fête Katé des Cham sur la liste du patrimoine culturel immatériel national.

L'art de la poterie Cham

Personne ne sait exactement quand la poterie Cham a commencé, ils savent seulement qu'elle existe depuis longtemps. Aujourd'hui, elle se développe assez fortement en deux villages de poterie : Binh Duc (anciennement connu sous le nom de village de Ligok) dans la commune de Phan Hiep, district de Bac Binh, province de Binh Thuân ; et Bâu Truc (anciennement nommé Hamu Crok) du bourg de Phuoc Dân, district de Ninh Phuoc, province de Ninh Thuân. Bâu Truc est considéré comme l'un des plus anciens villages de poterie d'Asie du Sud-Est. Il existe depuis de la fin du XIIe siècle, et conserve toujours une méthode de production manuelle complètement rudimentaire datant de milliers d'années.

 
  
Les potiers du village de Bâu Truc créent des produits uniques. Photo : Công Dat/VI
 

Le 29 novembre 2022, « L'Art de la poterie des Cham » a été inscrit par l'UNESCO sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une protection urgente. Il s'agit du 15ème patrimoine culturel immatériel du Vietnam inscrit sur la liste des sites du patrimoine de l'UNESCO.

La particularité de la technique de fabrication à Bâu Truc est que les potiers n’utilisent pas de tournette mais leurs pieds pour travailler l’argile. Chaque produit est une œuvre unique, aucune ne ressemble à une autre, ce qui fait la différence entre les poteries Cham et d’autres écoles de poterie.


 
 

Les motifs sur la poterie de Bâu Truc portent principalement sur les thèmes des rivières, des arbres, du ciel, de la terre et du contenu religieux. La méthode de cuisson est également tout à fait unique. Les poteries de Bau Truc sont cuites en plein air, sans four avec de la paille et du bois, de 5 à 8 heures.

Jadis, avant le jour de la cuisson, l’artisan choisit un jour de bon augure et achète des offrandes pour faire le culte au Dieu et au père du métier, afin que les poteries soient suffisamment cuites, non déformées ni endommagées.

Les produits sont fortement imprégnés de la culture locale au service du quotidien des habitants : des jarres à cuire les banh tet ou à contenir de l’eau, des marmites ou casseroles, bouilloires… Aujourd'hui, à l'ère de l'économie de marché, les artisans du village de Bâu Truc ont rapidement fait des recherches et créé plus de nouveaux designs de haute qualité artistique au service du tourisme et du commerce.


 

Parlant de l'orientation à long terme et durable du développement des produits céramiques artisanaux de Bâu Truc, Phu Huu Minh Thuân, président de la coopérative de céramique Bâu Truc, a déclaré : "Nous explorons et proposons toujours de nombreuses nouvelles conceptions pour répondre aux besoins du marché. Nous disposons actuellement de plus de 10 000 modèles de produits, dont environ 500 modèles principaux. Nous sommes également très intéressés à investir dans les ressources humaines, en particulier dans les jeunes. Dans le même temps, il est prévu de combiner le tourisme pour développer des villages artisanaux afin de maximiser le potentiel local."

L'inscription par l'UNESCO de « L’Art de la poterie Cham » sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une protection urgente est une affirmation de l'identité culturelle nationale du Vietnam dans le trésor du patrimoine culturel mondial. Le patrimoine culturel et artistique de la poterie du peuple Cham est désormais devenu un bien commun de l’humanité./.

 
 

Cérémonie de réception du Certificat d'inscription par l'UNESCO de l'art de la poterie des Cham sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente. Photo : Lê Minh/VI

Selon les données du recensement de la population et de l'habitat de 2019, la communauté des Cham au Vietnam compte 178 948 personnes, concentrée principalement dans les provinces du Centre-Sud et du Sud telles que Ninh Thuân, Binh Thuân, Dông Nai, An Giang... Ce sont les provinces de Ninh Thuân et Binh Thuân qui compte le plus de Cham.

Texte: Son Nghia
Photos: Lê Minh, Công Dat, Nguyên Luân, Huu Thành/VI & Archives

Traduction: Hà Vu
Graphique: Trong Hanh 

https://vietnam.vnanet.vn/

Shares: