jeudi, 18/04/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

25/07/2022 16:02 1011
Rating: 0/5 (0 votes)

Les vieilles maisons de la province de Bac Liêu (delta du Mékong) représentent un patrimoine bâti rare et donc précieux. Toujours habitées, elles recèlent une grande valeur tant historique que culturelle.

 
La maison du "Damoiseau de Bac Liêu", une destination de prédilection pour de nombreux visiteurs. Photo : Khuong Nha/CVN

Les maisons anciennes ont été construites entre la fin XIXe siècle et le début du XXe. Elles sont maintenant recouvertes de mousses, mais leur architecture témoigne de la prospérité de Bac Liêu, qui était autrefois considérée comme la terre du Sud du Vietnam dotée du plus de spécialités agricoles. Leurs motifs et leur décoration permettent aux touristes de bien comprendre les valeurs culturelles et l’histoire nationale à travers les différentes générations qui ont vécu dans ces maisons.

De nombreuses maisons anciennes ont été bâties dans le style colonial français. Malgré le temps qui passe, elles conservent encore leur beauté originelle, simple mais audacieuse avec leurs couleurs d’époque. Ces maisons d’un autre temps conservent un certain cachet.

Une beauté nostalgique

Quand on évoque Bac Liêu, on pense le plus souvent à la maison du "Damoiseau de Bac Liêu". Tous ceux qui visitent la région veulent faire un crochet pour découvrir cette bâtisse, aujourd’hui Hôtel du damoiseau de Bac Liêu. Située au 13, rue Diên Biên Phu, 3e quartier, ville de Bac Liêu, elle attire toujours de nombreux curieux. La maison est associée au nom de Trân Trinh Huy, issu d’une famille aisée de Bac Liêu, et l’un des damoiseaux célèbres du début du XXe siècle.

 
Touristes dans la maison du "Damoiseau de Bac Liêu". Photo: Khuong Nha/CVN

"Damoiseau de Bac Liêu" est une locution courante dans le Sud du Vietnam à la fin du XIXe - début du XXe siècle pour désigner les fils de familles riches qui vivaient dans la province de Bac Liêu. Trân Trinh Huy (1900-1974), également connu sous le nom de Ba Huy, était l’un des plus célèbres de Saïgon (Hô Chi Minh-Ville aujourd’hui) et du Sud du Vietnam dans les années 1930-1940. Par conséquent, le nom "Damoiseau de Bac Liêu" lui est presque exclusivement réservé.
Cette maison a été construite en 1919. La plupart des matériaux (acier, marbre, carrelage, cadre en fer décoratif) sont ornés de la lettre "P", comme un témoignage de leur origine parisienne.

Une architecture française

Ce bâtiment de deux étages peint en blanc met en évidence la splendeur architecturale du luxe français. Le rez-de-chaussée dispose de deux chambres, deux grands halls et d’un escalier menant au 1er étage, qui dispose de trois chambres et deux halls. Les chamers de Trân Trinh Huy et son père Trân Trinh Trach sont très bien équipées avec lit double, télévision, téléphone, réfrigérateur, armoire et table de travail. À l’époque, cette maison était considérée comme la plus luxueuse des six provinces de la Cochinchine.

En 2003, la Compagnie du tourisme de Bac Liêu a investi pour la moderniser et en a fait un hôtel et un site culturel et touristique. Aujourd’hui, elle accueille toujours des visiteurs, qui sont fascinés par cette architecture, à la fois délicate, élégante et luxueuse. Les lustres jaunes brillent et donnent une atmosphère chaleureuse. Chaque pilier est décoré de magnifiques motifs. Une partie du bâtiment expose des objets rares et précieux comme des bouilloires, des tasses de thé ornées de motifs de dragon et phénix...

Le reste du bâtiment a été rénové et transformé en hôtel-restaurant haut de gamme. Les visiteurs auront l’occasion de profiter de chambres bien meublées et apprécieront la luxueuse architecture française.

Au fil des décennies, de nombreux objets ont disparu mais tout ce qui est encore présent est bien suffisant pour se rendre compte de la richesse de la famille de M. Trach.    

  Nguyên Thành/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: