dimanche, 14/07/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

28/11/2023 11:42 561
Rating: 0/5 (0 votes)

À seulement quelques centaines de mètres de la Citadelle de la dynastie des Hô, une ancienne maison traditionnelle du village de Tây Giai a été reconnue par l’UNESCO comme l’une des dix plus belles du Vietnam.

 
 

La maison de 200 ans dans le village de Tây Giai, commune de Vinh Tiên, district de Vinh Lôc, province de Thanh Hoa (Centre). Photo : TQ/CVN

Ces 200 dernières années, une ancienne maison de la province de Thanh Hoa (Centre) a résisté à l’épreuve du temps, en conservant sa structure d’origine et son charme d’antan.

Cet ouvrage appartient à Pham Ngoc Tùng, un descendant de la 7e génération de la famille Pham dans le village de Tây Giai de la commune de Vinh Tiên, district de Vinh Lôc. Selon son hôte, la maison a été construite en 1810 par son ancêtre qui travaillait comme mandarin à la cour de la dynastie des Nguyên (1802-1945).

L’ouvrage a été construit par les artisans les plus qualifiés de la province septentrionale de Hà Nam et un groupe de charpentiers du village de Dai Tài (aujourd’hui commune de Hoàng Dat à Thanh Hoa)”, a informé M. Tùng.

Architecture originale

 
 

Motif décoratif sur une poutre. Photo : VNE/CVN

L’ensemble de la structure a été construit avec les caractéristiques architecturales distinctives des Vietnamiens d’antan, dans le but de créer un espace spacieux, aéré et frais.

         L’édifice, d’environ 9 m de large et 21 m de long, se compose de sept compartiments : trois principaux au milieu et quatre latéraux. Les trois compartiments du milieu avec 12 battants de porte en bois massif et épais sont utilisés comme espace de culte et de réception.

Selon les principes du feng shui, ces portes apporteraient la prospérité, assurant une atmosphère harmonieuse et chaleureuse entre les membres de la famille.

La maison est soutenue par 29 colonnes en bois robustes, chacune posée sur une dalle de pierre polie. Les murs sont faits de bambou et de chaume recouverts d’un mélange d’argile, de bouse de buffle et de pâte à papier. La toiture, quant à elle, est recouverte de 16.000 tuiles en terre cuite.

La plupart de la charpente, des colonnes, des poutres, des chevrons ou des portes de la maison sont principalement constitués de bois de fer, et de palissandre. Le bois de fer est le plus couramment utilisé en raison de sa durabilité exceptionnelle et de sa résistance aux termites.

Miraculée des bombardements

 
 
Chaque motif décoratif sur les chevrons et les poutres a sa propre signification. Photo : TQ/CVN

L’architecture de la maison suit le style typique des maisons traditionnelles du Nord. Les motifs décoratifs sont constitués des quatre créatures mythiques - dragon, licorne, tortue et phénix - ainsi que des quatre plantes de bon augure - pin, chrysanthème, bambou et ochna. Chaque motif sculpté sur les chevrons et les poutres a sa propre signification et son propre design”, a déclaré son propriétaire.

La construction servait autrefois de lieu de stockage, de rassemblement et de repos pour les soldats vietnamiens pendant les guerres de résistance nationale contre les ennemis français et américains.

Il fut un temps où le village subissait des bombardements aériens fréquents et intenses de la part de l’ennemi, entraînant la destruction de nombreuses structures, mais l’ancienne maison fut à peine touchée. “Les sept compartiments sont restés intacts. C’est vraiment miraculeux”, a exprimé M. Tùng.

Seules quelques colonnes se sont détériorées au fil du temps et des intempéries, c’est pourquoi leurs parties inférieures ont été remplacées par des neuves.

Des efforts de rénovation ont été menés en 2002 dans le cadre du projet de conservation des maisons traditionnelles vietnamiennes, une collaboration entre le ministère de la Culture et de l’Information (aujourd’hui ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme) et l’Agence japonaise de coopération internationale.

Chaque intervention est clairement documentée, avec la date, l’heure et les détails du remplacement”, a affirmé M. Tùng.

L’ouvrage est également devenu une attraction populaire auprès des touristes venant visiter la citadelle de la dynastie des Hô à proximité, classée au patrimoine culturel mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). Il est reconnu par cette organisation comme une des dix plus belles anciennes maisons traditionnelles du Vietnam.

Aujourd’hui, trois générations de notre famille vivent dans la maison. Nous sommes ravis d’accueillir des milliers de touristes chaque année”, a partagé l’épouse de Tùng.

Thuy Hà/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: