vendredi, 17/05/2024
  • Tiếng Việt
  • English
  • French

Bảo tàng lịch sử Quốc gia

Musée National d'Histoire du Vietnam

25/09/2023 14:14 448
Rating: 0/5 (0 votes)

Près de 200 délégués ont assisté dans la soirée du 22 septembre à Dà Lat, dans les hauts plateaux du Centre, à une exposition sur l’espace des tablettes de bois de la dynastie des Nguyên (1802-1945) et à un événement culturel sur le processus du patrimoine à l’ère numérique organisés par le Centre des archives nationales IV.

 
Cérémonie d'ouverture de l'exposition sur l’espace des tablettes de bois de la dynastie des Nguyên (1802-1945), le 22 septembre à Dà Lat. Photo: VNA/CVN
 

Au total, 33.971 tablettes de bois gravées de caractères chinois sont conservées au centre. Les planches xylographiques avaient servi à la publication de livres au XIXe et au début du XXe siècle, aidant à garder une trace de documents officiels et historiques ainsi que des livres classiques et historiques.

Par conséquent, au-delà de leur valeur historique, elles ont également une valeur artistique et technique puisqu’elles marquent le développement de professions dans le domaine de la sculpture et de l’imprimerie au Vietnam. En 2009, elles ont été inscrites au Registre Mémoire du monde.

Lors des deux événements, les participants ont expérimenté l’utilisation de la technologie des hologrammes pour comprendre l’histoire des tablettes de bois à travers l’art du sable, la technologie de cartographie 3D pour voir le processus de compilation et de gravure des tablettes de bois, ainsi que la technologie de réalité virtuelle et la numérisation de codes QR pour accéder aux informations sur l’exposition.

 
En 2009, les tablettes de bois de la dynastie des Nguyên ont été inscrites au Registre mémoire du monde. Photo: CTV/CVN

Ils ont également engagé une discussion sur la transformation numérique en exploitant la valeur des documents d’archives avec des gestionnaires et des experts dans les domaines des archives et de la technologie.

Le vice-ministre de l’Intérieur, Nguyên Duy Thang, a salué l’approche consistant à exploiter la valeur des documents d’archives en combinant tradition et modernité. Il a noté que l’utilisation de la technologie numérique pour reconstituer l’histoire de la formation des gravures sur bois, les processus de gravure et les informations sculptées permet au public d’accéder à leurs formes presque originales. 

VNA/CVN

https://lecourrier.vn/

Shares: